Le visage de l’intimidation n’a pas d’âge

Retour

Par Maryse Roberge

Ma mère Gisèle est la plus active et charmante des sauterelles. Ses stridulations se font entendre de loin et ses longues antennes captent les moindres mots et maux. Encore bien verte et pimpante à 78 ans bien sonnés, elle s’intéresse à tout et à tous avec bienveillance et partage avec générosité son temps et ses découvertes. Elle fait du bénévolat auprès des nouveaux arrivants, suit des cours de danse, joue aux quilles et, depuis peu, participe à des ateliers de… Slam! La plus extraordinaire, c’est ma mère!

«Maryse, il faut que tu lises ça! C’est un Slam sur l’intimidation. C’est Nicole, l’animatrice de mon atelier qui l’a rédigé dans le cadre d’un projet de sensibilisation et d’éducation afin d’aborder le phénomène de l’intimidation chez les aînés. Mais ça pourrait aussi aider ou inspirer des parents pour ouvrir la discussion avec leur jeune!» Elle a raison: le visage de l’intimidation n’a pas d’âge.

À mon tour de jouer à la passeuse en vous partageant le Slam percutant de Nicole Lapierre en format texte et en performance vidéo, magnifiquement interprété par la comédienne Thérèse Perreault.

Merci au Centre du Vieux Moulin de LaSalle qui nous a gracieusement offert les droits de publication.

Face à face avec l’intimidation

Par Nicole Lapierre

Portons notre attention, au signe de tension, au vice caché de l’intention,
à la vulgaire allusion, au geste de dérision, au jeu de pouvoir dans une relation.
Entendons ce qui se vit tout bas: une tristesse qui étouffe la voix!
Une détresse qui alourdit le pas! Comprenons ce qui se joue tout haut:
un mensonge qui résonne en écho! Une menace qui se cache dans le dos!
Démasquons le moindre soupçon, ouvrons les yeux sur l’intimidation
L’intimidation: une rencontre orchestrée, un sourire rusé, un discours éloquent

Une moquerie entre les dents, un sous-entendu impoli, un climat de mépris,
un bouquet d’insolence dans les bras de l’insouciance… Notre insouciance
L’intimidation: une affaire de domination, un reproche sans raison,
Un haussement de ton dans la conversation, une insulte à répétition,
un moyen de pression, un défilé d’insinuations, qui entachent la réputation…
notre réputation

L’intimidation: un geste agaçant, un jugement humiliant, un propos arrogant,
dérangeant, oppressant, un lien étouffant, des confidences dans la rue,
l’intimité mise à nu, de tristes circonstances, de graves conséquences qui
brisent la confiance… notre confiance

L’intimidation: un délit de frontière, des paroles amères, sur les réseaux sociaux,
des préjugés même raciaux, sous le signe de l’anonymat, à bat le respect et la loi,
à un clic du chantage, les valeurs en otage, un engrenage qui abîme le courage… notre courage

L’intimidation: un comportement délibéré, un contexte d’autorité, un rapport inégal,
une pratique déloyale, des paroles, des actes, des gestes, qui manipulent, menacent et blessent,
au sein de la communauté, une réalité à dénoncer Intimidatrice, intimidateur,
toi la vedette de l’heure, le porte-parole de la rumeur, de quoi as-tu peur!
Pourquoi le règne de la terreur! Intimider pour mieux te cacher!

Pour déformer la vérité! Pour voiler ton identité! Dans le reflet de ton audace,
sous le couvert de tes menaces, se cachent un grand manque de confiance, de la peur,
de la souffrance, peut-être un passé de violence! Une soif de vengeance!
Entendons ce qui se vit tout haut, de la colère à fleur de peau!
Comprenons ce qui se joue tout bas, un mal- être! Un désarroi!

L’intimidation nous remet en question, sommes-nous l’auteur! Le témoin! La victime!
Dans l’équation sommes–nous notre meilleur ou pire ennemi! Le maître ou le traître de notre vie!
Sommes-nous dans le reflet de l’autre: la bonté ou la faute! Le rejet ou la joie!
Ou tout l’amour de soi!

Portons notre réflexion, sur notre implication, ne soyons pas seul ensemble,
brisons les liens du silence, donnons-nous la chance de faire une différence,
de faire pencher la balance vers la bienveillance

Un face à face avec l’intimidation, c’est saisir l’occasion, de rétablir la situation,
de mettre la communication, au cœur de nos préoccupations, c’est prendre position,
avec respect et compassion, c’est être dans l’action et trouver des solutions.

* Texte original de Nicole Lapierre et reproduit tel quel.

Conseils

Vous pouvez utiliser des phrases ou des passages du Slam afin de bonifier les échanges. Parfois la poésie permet d’aborder des sujets sensibles et de susciter les réflexions.

Sur le même thème

6 à 17 ans

Article

L’intimidateur et les témoins: deux joueurs qui détiennent la clé de la solution

L’intimidateur et le témoin. D’où viennent-ils? Qui sont-ils? Qu’est-ce qui les motive à faire souffrir dans un cas et à assister à la souffrance sans…
13 à 13 ans

Article

COVID-19: nos enfants sont stressés

La situation actuelle qui prévaut sur la planète, avec les écoles fermées et le confinement, provoque chez les enfants un stress important. Comment les aider…
12 à 6 ans

Article

La musicothérapie au service de l’enfant: une spécialiste nous dit tout!

La musicothérapie, vous connaissez? Qui n’a pas déjà entendu parler de cette approche thérapeutique? Mais la thérapie par la musique donne-t-elle des résultats auprès d’enfants…

Blogue

En temps de COVID: Comment conserver l’état de joie chez les enfants?

En tant qu’adultes, nous sommes bien au courant de combien la situation actuelle est préoccupante et nous pouvons parfois laisser l’anxiété et la mauvaise humeur…
13 à 13 ans

Article

Jeux vidéo: comment instaurer une utilisation saine auprès de nos jeunes

Depuis le début de la pandémie, 80% des gamers adolescents affirment consacrer plus de temps à des jeux vidéo et 78% déclarent que de s’adonner…